Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Nirgal
  • Wanderer.
Favourite places : Inside the Mind and Outer Space.
  • Wanderer. Favourite places : Inside the Mind and Outer Space.

Rechercher

Archives

26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 14:15

Les CRS se mettaient en position. Engoncés dans leur armure noire, le regard mauvais, luisant derrière visières et boucliers. Ils occupaient toute la place, plantés sur le pavé, prêts à attaquer.

Une clameur enflait au loin. Colère bouillante, rugissante.

Mais les CRS n’avaient pas peur. Ils sont les prédateurs. Ils sont l’ordre. La loi.

Ils trépignent, sang dans la bouche, esquissant des sourires malsains.

Mais ces sourires s’effacèrent devant l’arrivée de leurs adversaires.

Couleurs bariolées, formes emmêlées, sortent des rues et prenant place.

Ils étaient tous là.

Expressions figées dans la haine, ils hurlaient de rage face aux CRS.

Ils brandissaient fourches, haches, casseroles, épées, rouleaux à tartes, menhir, arcs-en-ciel.

Maintenant, les CRS pissaient dans le froc. Ils ne s’attendaient pas à tant de haine. Ils n’étaient plus face à des humains. Mais des animaux, des monstres sur le point de les tailler en pièces.

Ils se mirent tout de même en formation, leur seule issue étant de gagner l’affrontement terrible qui s’annonçait. La plupart suaient à grosses gouttes, de la buée se déposait sur leurs visières.

Obélix s’avança entre les deux camps, sur le sol jonché de débris. Il tenait son menhir dans le dos. Lorsqu’il leva la main, dos aux CRS, la clameur se tut. Silence de mort.

Le gros des forces était composé de peluches de un à deux mètres de haut. Certains étaient déjà blessés, leur rembourrage coulait de plaies béantes. Et tous étaient armés jusqu’aux dents.

Les bisounours se sautaient les uns sur les autres en silence, libérant leur fiel en grimaces et gestes obscènes.

Winnie l’ourson avait troqué son pot de miel pour un fusil de chasse deux fois plus grand que lui.

Kermitt la grenouille portait un casque garni de piques acérés, ses mains palmées tenaient chacune un gros couteau de boucher.

Mamie Nova était à l’arrière et contrôlait la progression d’une catapulte à yaourt acide, tirée par des petits chiots en peluche qui claquaient leurs mâchoires sous l’effort.

Les chevaliers du zodiaque étaient en train de s’enculer dans un coin de la place. Ils avaient donné leurs armures aux schtroumpfs blindés d’anabolisant, les muscles saillants sous les pièces de métal.

Denver était en train de mâchouiller une jambe humaine encore agitée de spasmes qui pendouillait de sa bouche.

Bibi Phoque était tout en haut d’un toboggan tiré par des dizaines de petits phoques en peluche. Bibi était recouvert d’une armure tranchante, des lames prolongeaient chacune de ses nageoires. Il était prêt à dévaler le toboggan pour ensuite glisser jusqu’aux CRS.

L’armée de peluches attendait maintenant le signal d’Obélix. Ce dernier brandit d’une seule main son menhir, se tourna lentement pour observer son armée, puis celle des CRS. Il lança dans un cri son menhir sur ces derniers, en écrasa deux. Ce fut le signal de la charge.

Mamie Nova actionna la catapulte, projetant des kilos de yaourt acide. Les CRS touchés hurlaient de douleur, le yaourt les brûlant avidement.

Winnie l’ourson se jucha sur les épaules de Denver qui courut rapidement jusqu’à la ligne de CRS et commença à en dévorer pendant que Winnie tirait partout en hurlant de rage.

Les schtroumpfs firent des ravages parmi les rangs adverses, accompagnés des bisounours. Ces derniers arrachaient des testicules pour en faire des boucles d’oreille et commençaient déjà à bricoler des colliers avec les intestins traînant par-ci par-là.

La bataille fut très courte en vérité. Les CRS n’étaient pas de taille à affronter une telle sauvagerie.

Mais ce n’était que le début de la révolte des peluches…

Partager cet article

Repost 0
Published by Nirgal - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Catégories