Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Nirgal
  • Wanderer.
Favourite places : Inside the Mind and Outer Space.
  • Wanderer. Favourite places : Inside the Mind and Outer Space.

Rechercher

Archives

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 18:48
Le langage a permis la transmission de connaissances en tous genres, il est le ciment de nos sociétés. Il nous permet d'explorer des mondes impalpables, les idées.

Mais le langage est limité. Une foule de choses sont presque impossibles à exprimer avec des mots. C'est là que l'imagination entre en jeu. Elle complète, magnifie le sens des mots, permet de se l'approprier. On interprète donc les mots en fonction du sens, de la force, de la beauté qu'on leur attribue.

Cela peut être source d'incompréhension, parfois de "sur-compréhension". C'est-à-dire que le sens premier ou la beauté d'une phrase pourra être amplifié dans certaines interprétations personnelles.

Un exemple très concret est le jeu du téléphone arabe. Le message initial finit toujours par être amplifié, modifié, interprété...

De plus, il est très difficile de trouver les mots justes et précis permettant de retranscrire une émotion, voire parfois une information. Sans oublier tous les autres obstacles tels que les différences culturelles, de langues, bien que cela fasse partie intégrante de la richesse du langage.

Désormais, nous communiquons à distance, grâce à la lumière, les ondes, grâce au réseau que nous avons tissé autour de la planète et entre les personnes. Il est possible de transmettre une information qui touchera des millions de personnes instantanément. La transmission des connaissances se fait plus rapide, plus simple.

Je parlais de pyramide inversée juste ici. En fait, j'aurais dû parler de courbe exponentielle.

La connaissance, tout comme la spécialisation du langage, évolue de plus en plus rapidement. Il y a quelques centaines d'années, les scientifiques touchaient à peu près à tous les domaines en même temps, ils peignaient, écrivaient, étaient physiciens, philosophes, biologistes. C'est désormais impossible. Le degré de spécialisation de chaque discipline devient de plus en plus important.

On voit donc là une des limites du langage, et par extension sur celui de la transmission de la connaissance, sujet sur lequel je reviendrais un autre jour.

Mais il y en a une foule d'autres. Par exemple, il est des concepts, des idées qui n'ont pas de mots, de même pour certaines émotions complexes. On parvient souvent à contourner cette difficulté en écrivant de longs développements. Ils nous est parfois nécessaire d'inventer des mots ou d'user de néologismes... mais le résultat final reste imprécis, balbutiant.

Ainsi, si le langage est limité, quelle sera son évolution ?

Pour ma part, je pense que le langage ne peut être dissocié des connaissances. Or, nous sommes déjà face à des connaissances dépassant le langage, et inversement. Ainsi, le langage a ses limites, que nous approchons à grands pas.

Aussi étrange que cela puisse paraître, je pense qu'internet est un des prémisses de l'évolution du langage. Certes, internet représente un potentiel presque infini, mais les implications sur le langage me semblent fascinantes.

Il est désormais possible de transmettre une idée, un concept, etc, en l'illustrant de photos, d'images, de musique, de films...

Ainsi, il est possible de proposer un langage qui se rapproche du mode de fonctionnement de la pensée : des mots, des images, des impressions, des sentiments, des émotions. Il va très vite être possible de transmettre tout cela. Internet ouvre la voie, les technologies le permettant suivront.

Le succès des blogs ainsi que celui des sites tels que youtube ou dailymotion me semble assez parlant. Ils ouvrent la voie vers un nouveau langage, une nouvelle manière de communiquer.

Mais nous n'en sommes qu'aux balbutiements. Tout reste à venir, et surtout à inventer...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nirgal - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Catégories